Powered by Easy Portail © LSC

Essai Volkswagen Up! restylée : Level Up

Dans la gamme Volkswagen, la plus petite n’est pas la Polo comme beaucoup le pensent, mais la Up! Et ses ainées n’étaient pas mieux : la Lupo et la Fox ont toujours été dans l’ombre de la grande sœur Polo. Mais la marque de Wolfsburg ne compte pas abandonner, et a donc présenté un restylage bienvenu pour ses 5 ans à Genève. Nous avons pu l’essayer dans les environs du lac de Côme il y a quelques jours. Verdict.

 

 

 

Le segment des citadines est un des plus concurrentiels en France, et on compte de nombreux véhicules : Renault Twingo, Fiat 500, Peugeot 108, Citroën C1, Toyota Aygo,… Pourtant, Volkswagen, qui est un leader incontesté sur le segment des compactes avec ses Polo et Golf, ou des berlines avec la Passat, peine à décoller. La Up! dépasse à peine les 30 000 ventes en France depuis sa sortie en 2011.

 

 

 

Volkswagen a donc décidé de la modifier un peu à l’occasion de ses cinq ans, afin de lui donner une nouvelle jeunesse. Tout ça passe bien sûr par un léger repoudrage, notamment au niveau du pare-choc avant, des feux avant qui passent aux Leds et des feux arrières qui sont assombris pour se fondre dans la vitre arrière. On note aussi l’apparition de nouvelles peintures pour la carrosserie, comme ce Jaune Monaco ou ce Bleu Atlantique qui ont fait tourner beaucoup de têtes sur notre passage ! L’offre de personnalisation est également renforcée, avec la possibilité d’avoir un toit contrasté (noir, blanc ou gris) ainsi que les rétros et certains éléments des jantes. Le client peut aussi personnaliser sa Up! avec de nouveaux stickers, et 12 types de jantes.

 

 

 

 

Pour ce restylage, l’accent a également été mis sur la sécurité, avec par exemple l’ajout de série du City Brake Assist, le freinage automatique d’urgence actif sous 30 km/h. On retrouve également de série l’ABS, l’ESP, l’aide au démarrage en côte, l’allumage automatique des feux et des essuie-glaces,… Le rapport prix équipement est donc un peu plus intéressant, même si la Up! est souvent un peu plus chère que ses concurrentes…

 

 

Et à l’intérieur alors ? Et bien même constat, c’est propre, et un peu plus fun grâce à de nouvelles planches de bord personnalisables (surtout en version haut de gamme « High Up ! »). Le tableau de bord est également revu, avec l’ensemble radio/climatisation modifié. Il est désormais possible d’intégrer son smartphone Apple ou Android (jusqu’à 5,5 pouces) sur un support posé en haut du tableau de bord, pour avoir la navigation, la musique et les appels grâce au bluetooth,… Ce système est donc moins cher que les systèmes multimédias traditionnels (environ 120 euros), et l’utilisateur est déjà familiarisé avec l’interface.

 

 

 

Dernier gros changement pour ce restylage : l’ajout d’un nouveau moteur, enfin ! Jusqu’ici, la Up! (et ses cousines Seat Mii et Skoda Citigo) n’avaient droit qu’à deux motorisations, des trois-cylindres de 60 et 75 un peu justes pour la polyvalence. Désormais, elles auront toutes les trois droit au 1.0L TSI de 90 chevaux, déjà éprouvé sur plusieurs modèles du groupe VAG comme la Polo. Ce petit 3 cylindres est suralimenté grâce à un turbo. Et pour une fois, l’effet turbo ne se fait pas trop sentir ! Le moteur reste très vif à bas régime, pratique en ville ! Avec un son caractéristique et limite sportif, il sait toutefois rester discret, et la Up! peut donc enchaîner les kilomètres sans soucis grâce à sa puissance supplémentaire.

 

 

Niveau confort on se croirait réellement dans un véhicule du segment supérieur tant l’insonorisation est bonne et le comportement routier sain ! Sur route et autoroute, la Up! s’en sort très bien, même s’il faut parfois rétrograder pour pouvoir doubler. Mais avec un 0 à 100 km/h annoncé en 9,9 secondes et une vitesse maxi de 185 km/h, la citadine deviendrait presque une sportive ! A ce propos, des rumeurs circulent sur une éventuelle Up! GTi pour concurrencer les dernières Smart Fortwo / Forfour Brabus et Renault Twingo GT, qui passent à 110 chevaux ! A suivre…

 

Sur la route, la Up! se comporte donc plutôt bien, et n’est pas trop gourmande : la consommation annoncée est de 4,7 L/100 km, et lors de nos essais autour du Lac de Côme nous avons relevé une consommation moyenne de 5,1L/100 km, score honorable au vu des routes vallonnées de la région. Nous avons également été étonné par son agilité, bien pratique dans les rues italiennes très étroites ! Les roues au quatre coins de l’auto, favorisent le rayon de braquage ainsi que l’habitabilité. Le coffre est d’ailleurs un des meilleurs de la catégorie, avec 251L et un double plancher pratique.

 

 

 

 

La config qu’on choisirait :

 

 

Modèles essayés :

 

Volkswagen Up! 1.0L TSI 90 chevaux – finition High Up! (haut de gamme) – à partir de 15 980 euros